Maïté Bernard


Photo : Jean Grisoni

> Rencontre-dédicace Bibliothèque SAILLANS – vendredi 1er juin 18h

Maïté Bernard passe son enfance dans le Sud de la France, près de Nîmes.

Elle a 13 ans quand sa famille déménage à Buenos Aires, en Argentine, où elle poursuit ses études au Lycée français. Pendant sa jeunesse, elle voyage beaucoup sur le continent sud-américain.
Revenue en France, elle s’inscrit à La Sorbonne, à Paris, et obtient un diplôme en littérature sud-américaine.
À 20 ans, elle s’installe dans le Michigan, afin de poursuivre ses études à l’Université d’État du Michigan. Elle travaille ensuite à New York pour y promouvoir la musique française.
Elle sera aussi bibliothécaire-documentaliste pour l’Éducation nationale à Versailles.

Influencée par Didier Daeninckx, elle publie un premier roman policier, Fantômes, dans la collection Série noire, qui remporte le Prix du meilleur polar francophone 2003.

Auteure de romans pour adultes, elle est également l’auteure de fictions jeunesse, dont une série ayant pour héroïne la jeune Ava remporte un vif succès.

Son dernier roman, Manuel de savoir vivre en cas de révolution, polar historique, met en scène une sorte de Miss Marple argentine. Un régal !

Sur son site, Maïté Bernard écrit :

« Aujourd’hui, cela fait quinze ans que je suis publiée et je pense qu’il y a eu trois moments forts dans ma vie d’écrivain:
• évidemment, la parution du premier roman, Fantômes, grâce à l’ancien éditeur de la Série Noire, Patrick Raynal.
• la publication de ma pentalogie pour adolescents, Ava, qui m’a permis d’obtenir mon premier succès critique et public et des lecteurs hyper super loyaux!
• la publication toute récente de Paris est tout petit…* qui occasionne des rencontres et des moments très émouvants. »

* qui évoque les attentats de Paris de novembre 2015
En savoir plus : http://maitebernard.com

> Manuel de savoir vivre en cas de révolution